Rabah Ait Oubessai

HOMMAGE A RABAH AIT –OUBESSEI

BESSAIH RABAH

 

 

 

Tous les témoignages confirment le profond souvenir laisse par Rabah Ait-Oubessei chez ceux qui l’ont connu

Ils saluent ainsi sa sociabilité et son dévouement

Ses grandes qualités humaines et son rôle dans la vie communautaire du village

Homme de bien, au grand talent d’animateur

Choisi par l’assemblée de la Tadjemaat pour être l’Amine

Durant son mandat, il a été un parfait guide et le défenseur en premier du village

Il a assumé sa mission avec loyauté, pertinence et rigueur

Il a été toujours pour nous un exemple d’abnégation et de grande rigueur morale

 

Rabah Ait-Oubessei fait incontestablement partie de ces nombreux hommes qui ont marques leurs temps

De ce fait, il occupe une bonne place dans la mémoire collective

A sa mort, il a laisse un grand vide que d’aucuns estiment qu’il n’a pas été vraiment comble depuis

 Rabah Ait-Oubessei est ne à Ait Saïd le 10 mai 1928

Fils de Amara ben Mohand et de Kacehi Fetta

Il est décède le 02 juin 1982

 

Rabah Ait-Oubessei après une scolarité à l’école d-Ait Ikhlef est parti très jeune en France en quête d’emploi

A son arrivée, il trouve du travail dans un chantier naval comme peintre

Débordant de vitalité, infatigable il gravit vite les échelons dans son travail

D’un esprit vif et alerte, il a toujours été ferme et sobre

Rabah a toujours affiche son attachement viscéral et inconditionnel aux valeurs morales de nos traditions auxquelles il ne renonça jamais

Très estime dans son travail, il a aide en cela plusieurs de ses concitoyens à s’installer et à trouver un emploi

 

Durant la révolution, il a été un grand militant actif. Il incarnait l’authenticité et était d’un engagement de droiture et de justice hors pair

A la fin de la guerre, il n’a jamais cherche de récompense, ni savoir s’il y en a une

Rentre après l’indépendance au village, par suite d’une maladie professionnelle,

il s’est consacré depuis à son village ; mettant tout son talent prodigieux pour construire ou pour déblayer le terrain et dégager la piste des immondices

 Il a fait partie de ces générations qui ont passe leur existence à rechercher la logique, le normal, le raisonnable

Il était incisif, parfois belliqueux. Il avait mis tous son sarcasme pour atteindre des sommets que peu de village ont atteints

Son caractère fougueux ne lui faisait rien accepter qui ne soit approuve par la conscience

Oui la conscience, le mot magique que l’on retrouve tout au long de la vie de Rabah

Sa vie a été faite de lutte, de dévouement et de désintéressement

 On pouvait croire qu’il était taille pour vivre très longtemps, mais la mort l’a surpris traitreusement

 Peut être mieux que la déchéance d’une longue et douloureuse agonie

 Pour ceux qui l’ont connu, son souvenir restera impérissable

 

Smail

 

340 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

×